« Comment avoir une relation saine avec la nourriture » ?

Et si on aborder cette question ?

Est-ce vraiment LA question a se poser ?

Je n’en suis pas certaine non…je suis même persuadée que non !

La nourriture n’est ni ton « amie » ni ton « ennemie » comme on peut le lire à droite à gauche.

Aujourd’hui, la nourriture est diabolisée de tous les côtées. Bah oui : « elle nous rend grosse, moche, nous fait perdre le contrôle »….

Oh oui, combien de fois ai-je pensé que je haïssais la nourriture. Je me demandais pourquoi l’être humain devait avaler 3 repas par jour : « Quelle torture ! »

Sérieusement, j’ai vraiment pensé ça…

Comment est-ce possible d’avoir pensé tant de mal de la nourriture, de l’avoir détestais au plus haut point et d’aujourd’hui la chérir et prendre un plaisir fou à ingurgiter ces 3 repas (qui sont  4 aujourd’hui. Ben oui, faut pas oublier le goûter ! D’ailleurs, il est 16h33 quand je t’écris cet article et je sais déjà que je vais me régaler !).

Tout ça pour te dire que : NON la nourriture n’est pas ton ennemi (d’ailleurs il me semble que lorsqu’on se fait des « amis » ou des « ennemis » ce sont des êtres vivants ?).

Alors la nourriture, c’est quoi ?

La nourriture c’est ton carburant, ce qui te fait vivre, être en forme, profiter de ta vie dans les meilleures conditions possibles. La nourriture c’est un don de la nature pour que toi, être humain, tu puisses VIVRE tout simplement. C’est donc la base la plus primaire de ta vie…

En bref : la nourriture, tu en as besoin. Et elle n’est aucunement un problème pour qui que soit, même pas TOI !

Ce qui est un problème aujourd’hui, c’est ton regard sur la nourriture. Car tu l’as associé à ton mal-être : « Si je suis malade, c’est à cause de ma relation avec la nourriture », « Si je suis moche, c’est parce que je mange trop »…

Je t’invite à prendre un peu de recul à te demander ce qui compose vraiment ta « relation » avec l’alimentation.

Est-ce la nourriture en elle-même ou les liens que tu as construit avec elle, pour pouvoir échapper à ton mal-être interne.

ATTENTION : ici il n’est pas question que tu culpabilises, que tu te blâmes, que tu te trouves nulle (loin de là…).

Ce que tu dois faire ?

Ecouter plus souvent ton coeur, te poser et reconnaitre tes émotions lorsqu’elles arrivent, travailler sur la confiance et l’estime que tu as de toi-même, apprendre à aimer ton corps, apprendre à te connaitre (pour de vrai et entièrement) et aimer sincèrement qui tu es (rappelles-toi toutes les merveilleuses choses que tu as accompli dans ta vie!).

Je te le répète : tu es Belle, Forte, Douée, Capable de TOUT…mais tu ne le sais pas encore.

La « relation que tu as avec la nourriture » est le reflet de la relation que tu as avec toi-même.

J’espère t’avoir éclairé et ne plus jamais t’entendre dire « j’ai une mauvaise relation avec la nourriture ».

Bienveilleusement,

Cassandra

suscipit lectus Phasellus ante. id elit. ut commodo accumsan mattis libero.